Bienvenue chez Outremangeurs Anonymes

Main dans la main,
faisons ensemble
ce que nous n'avons
jamais pu réussir
tout seul...

Ce qu'est OA

Outremangeurs Anonymes est une association d'hommes et de femmes qui partagent leur expérience personnelle, leur force et leur espoir dans le but de se rétablir de la compulsion alimentaire (besoin pressant et irrésistible de manger de façon déraisonnable). Nous accueillons tous ceux et celles qui veulent arrêter de manger compulsivement. Il n'y a ni droits ni frais à acquitter. Nous subvenons à nos besoins par nos propres contributions sans demander ni accepter de dons de l'extérieur. OA n'est affilié à aucun organisme public ou privé et n'est relié à aucun mouvement politique, à aucune doctrine religieuse ou idéologie. OA n'endosse ni ne conteste aucune cause qui lui est étrangère. Nos buts primordiaux sont de nous abstenir d'outremanger compulsivement et de transmettre notre message à ceux qui souffrent encore. .

OA n’est pas un groupe de régime

Nombre de personnes arrivent chez les OA en croyant y trouver des régimes, des pesées de contrôle et des conférences sur la façon de maigrir ou de prendre du poids.  Aussi, sont-elles étonnées (et souvent soulagées) de constater que c'est tout autre chose que les OA ont à offrir à ceux qui souffrent de compulsion alimentaire

Pour les OA, la nourriture et le poids ne sont que des symptômes du problème.  Nous avons recours à la nourriture de la même façon que les alcooliques ont recours à l'alcool et les toxicomanes à la drogue. Même s'ils semblent nous aider, les régimes intensifient souvent notre dépendance.

La solution OA ne comporte pas de trucs alimentaires.

Les OA ne prennent pas position sur ce qui pourrait constituer un bon programme alimentaire de perte, de maintien ou de prise de poids.  Nous ne suggérons ni menus ni régimes, pas plus que nous n'offrons de services de consultations, nous ne traitons ni n'hospitalisons nos membres.  Les OA ne participent à aucun titre à des programmes de recherche ou d'information sur les désordres alimentaires.

Les membres OA qui désirent se renseigner davantage sur la nutrition ou qui veulent avoir un avis professionnel sont encouragés à consulter des spécialistes.  Nous devons toujours nous sentir libres de rechercher de l'aide extérieure : nous sommes assurés que les OA encouragent chacun de nous dans ses efforts pour se rétablir.

Les OA donnent au dépendant une occasion de s'identifier avec d'autres personnes qui ont le même problème que lui.  Chez les OA, nous partageons toutes nos expériences, de la souffrance à la joie du rétablissement.

Les OA donnent l'acceptation inconditionnelle et l'appui mutuel qui se manifestent au sein des groupes, toujours prêts à accueillir les nouveaux.  Ces groupes fonctionnent uniquement grâce aux contributions volontaires de leurs membres.  Mentionnons que la seule condition pour devenir membre des OA est le désir d’arrêter d’outremanger compulsivement.

Chez les OA, nous croyons être atteints d'une maladie qui nous touche à trois niveaux : physique, émotif et spirituel.  Des dizaines de milliers de personnes comme nous ont découvert que le programme des Douze Étapes proposé par les Outremangeurs Anonymes nous permet de nous rétablir sur ces trois plans.

Ceux d'entre nous qui choisissent de se rétablir un jour à la fois mettent en pratique les Douze Étapes.  De cette façon, nous nous libérons de l'obsession alimentaire pour accéder à une nouvelle manière de vivre.

OA n’est pas une association religieuse

L’association OA n’exige aucune affiliation ou orientation religieuse.  Son programme de rétablissement en Douze Étapes a des bases spirituelles parce qu’il est axé sur une transformation intérieure.  Parmi les membres, il y en a qui ont des croyances très diverses et d’autres qui se disent athées ou agnostiques.

Les outils de rétablissement

Chez OUTREMANGEURS ANONYMES, l'abstinence est l'action de s'abstenir de manger compulsivement.  Nombreux d'entre nous ont constaté qu'ils ne pouvaient s'abstenir de manger compulsivement sans l'utilisation des (9) outils de rétablissement proposés par notre mode de vie.

Ces neuf outils sont :

  • Le plan alimentaire
  • Le parrainage et le marrainage
  • Les réunions
  • Les appels téléphoniques
  • L’écriture
  • Les publications OA et AA
  • Le plan d’action
  • L’anonymat
  • Le service

Pour plus d'informations sur cet aspect de notre mode de vie, nous vous invitons à lire le dépliant « Outils de rétablissement » qui est disponible dans les réunions OA.

Le principe de l'anonymat

Pour les OA, l’anonymat est une façon de placer les principes au-dessus des personnalités.  L’association s’attend à ce que ses membres conservent l’anonymat dans leurs rapports avec la presse, la radio, la télévision, le cinéma ou tout autre média.

Notre programme d’information publique ne vise pas à faire connaître certains membres, mais à atteindre d’autres personnes qui souffrent de compulsion alimentaire.

Aux réunions, nous n’utilisons que nos prénoms.  Les barrières socio-économiques qui séparent les gens dans la société disparaissent chez les OA où nous sommes toutes des personnes qui se suralimentent compulsivement.  Grâce au principe de l’anonymat, chaque personne est assurée que son adhésion aux OA ne sera pas révélée.

L'anonymat remplit deux fonctions différentes mais tout aussi vitales l'une qui l'autre :

  1. Sur le plan personnel, l'anonymat permet aux membres de ne pas être reconnus comme outremangeurs, ce qui constitue souvent une garantie particulièrement importante pour les nouveaux.
  2. Au niveau des médias, l'anonymat fait ressortir l'égalité de tous les membres dans le Mouvement en mettant un frein aux ambitions de ceux qui pourraient autrement chercher à se servir de leur appartenance aux OA pour se faire reconnaître, ou pour obtenir du pouvoir ou des avantages personnels.

En mettant l'accent sur l'égalité de tous les membres des OA et sur leur unité dans le but commun de leur rétablissement de la compulsion alimentaire, l'anonymat devient la base spirituelle du Mouvement.

Historique

A la première réunion OA, le 19 janvier 1960, il y avait trois outremangeurs compulsifs.  C'est le fondateur des « Gamblers Anonymous » qui a aidé notre fondatrice, Rozanne S., à appliquer les principes des Alcooliques Anonymes à la compulsion alimentaire.  Le 1er novembre 1960, Rozanne ainsi que Barbara, l'une des premières membres, ont été interviewées au cours d'une émission de télévision diffusée par plusieurs grandes chaînes américaines.   Elles reçurent cinq cents lettres d'auditrices et d'auditeurs.   Le mouvement OA était né.

Le répertoire OA de 1961 faisait état de dix réunions. En août 1962, les représentants de groupes anonymes axés sur la compulsion alimentaire d'autres régions des États-Unis sont venus se joindre aux groupes du sud de la Californie pour la première Conférence nationale. Depuis le printemps 1965, la célèbre journaliste américaine « Dear Abby » publie dans sa chronique des lettres de membres reconnaissants et cette publicité a attiré des milliers de nouveaux membres.